Japanese hospital Index du Forum
Japanese hospital
Un hôpital perdu dans les montagnes du japon, quelque peu spécial ou chacun peut y trouver sa place.
 
Japanese hospital Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Nouvelle vie, même désespoir ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Japanese hospital Index du Forum -> Aile Ouest -> Réception
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Akira


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2009
Messages: 7
Localisation: Dans son éternelle solitude...

MessagePosté le: Sam 13 Juin - 10:35 (2009)    Sujet du message: Nouvelle vie, même désespoir Répondre en citant

Les minutes ressemblaient à des heures, les heures des années. Tel était l'état d'esprit du jeune Akira lorsqu'il fit le trajet vers son nouveau foyer. Ses précédents médecins avaient décidé qu'il devrait être placé dans un nouvel hôpital. Ils disaient que c'était pour l'aider, pour qu'il se sente plus à l'aise, mais en réalité c'était uniquement pour ne pas qu'il se donne la mort dans leur établissement. Tout était question d'égoïsme chez les humains. Si leurs actes ne leur sont pas bénéfiques, alors ils ne font aucun effort. Cela exaspère au plus au point le jeune garçon. Mais même durant tout le trajet, jamais aucun son ne franchissait le seuil de ses lèvres. Il restait isolé dans un coin de la voiture, ne voulant pas qu'on l'approche. Il n'était pas en ambulance car ses accompagnateurs pensaient que ce serait un peu trop voyant. La pluie faisait rage dehors. On entendait le bruit assourdissant des gouttes claquant contre les vitres et les parois du véhicule.

Akira se concentrait sur les particules d'eau, voulant être comme elles, éphémère. Il arrivèrent alors devant l'immense hôpital de cette montagne, dont les routes sinueuses rendaient l'accès plutôt difficile. Sans dire un mot, le jeune garçon fut descendu par les médecins. Ils étaient à l'abri grâce au parapluie que l'un d'eux avait sorti, l'autre descendait les quelques bagages que leur pensionnaire avait chez eux. Ceux-ci logeaient simplement dans un petit sac, n'ayant presque aucun vêtement, pas de photos ni dossier. L'homme apporta donc le sac près d'Akira avant de retourner se placer au volant, attendant son comparse. Ce dernier adressa quelques paroles réconfortantes pour ne pas le laisser livrer à lui-même, ce qui était pourtant le cas en quelques sortes.

" Ne t'inquiète pas, tout se passera bien tu verras. Ils seront très gentils avec toi et tu n'auras besoin de rien. Nous te laissons entre de bonnes mains. Prends soin de toi. "

Sur ce, il repartit donc dans la voiture, qui s'éloigna petit à petit. Akira la regardait s'éloigner, tout son être s'humidifiant à cause de la pluie, n'étant désormais plus protégé contre cette dernière. Certaines mèches venaient se coller contre son visage d'ange, ses yeux perdus dans le vague. Sa tête se pencha alors en arrière, son regard contemplant la grandeur de son nouveau lieu d'arrivée. Le bâtiment était vraiment surprenant, il était même divisé en plusieurs ailes d'après la première impression vue de l'extérieur. Akira se fichait éperdument de savoir dans laquelle il se trouverait. Tout ce qui lui importait, c'était de rester pour le moment sous cette pluie. Peut-être que les dirigeants de cet endroit n'avaient pas été prévenus de sa venue, et donc personne ne viendrait le chercher. Le blond regarda ensuite son seul bagage pendant dans sa main, plus précisément l'étiquette où figurait ses noms et prénoms. Les médecins de son précédent foyer avaient fait le rapprochement entre lui et sa défunte famille. Il ressemblerait à sa mère d'après les dires de certaines personnes connaissant bien les Fujiyoshi. Akira se recula d'un pas, s'asseyant sur le peu de marches qu'il y avait, déposant son sac à côté de lui. La pluie n'avait pas l'air de vouloir cesser. Cela ne le dérangeait pas vraiment, le contact des gouttes glacées ne lui faisant presque rien. Du moins dans son esprit car son corps était parcouru de légers tremblements. Mais il ne fit pas attention à ces détails insignifiants.

Son esprit était comme mort, aucun son ne sortait, aucune pensée ne venait, ses yeux étaient vides. S'il ne respirait pas, on aurait pu aisément le confondre avec un cadavre. Mais il respirait, à son grand désarroi. Il voulait tant en finir avec la vie. Son premier objectif serait sans doute de trouver un objet tranchant dans l'hôpital pour se trancher les veines. Il fallait espérer que les dirigeants de ce nouvel hôpital n'aient pas été prévenus de ses envies suicidaires. Il fallait même qu'ils n'aient pas été prévenus du tout pour lui. Comme ça il resterait seul, sous cette pluie battante, attendant de mourir de froid. Il était tellement pris dans ses pensées morbides qu'il n'entendit pas les pas d'une quelconque personne s'approcher. S'il venait à converser avec lui, comme arriverait-il à se faire comprendre ? Son mutisme était trop important pour qu'il puisse s'en défaire. Peut-être l'autre se lasserait-il de lui et le délaisserait alors. C'est du moins ce qu'il fallait espérer.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 13 Juin - 10:35 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Japanese hospital Index du Forum -> Aile Ouest -> Réception Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com