Japanese hospital Index du Forum
Japanese hospital
Un hôpital perdu dans les montagnes du japon, quelque peu spécial ou chacun peut y trouver sa place.
 
Japanese hospital Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: je ne suis pas un animal qu'on enferme. ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Japanese hospital Index du Forum -> Aile Nord -> Réception
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Keon Kang


Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2009
Messages: 9

MessagePosté le: Lun 2 Fév - 11:13 (2009)    Sujet du message: je ne suis pas un animal qu'on enferme. Répondre en citant

Une fourgonnette de la police l'emmenait. Une fourgonnette....ça n'existait que dans les films ça non ? Il semblerait bien que non, les mains menottées devant lui, assis a l'arrière Keon pouvait sentir toutes les bosses de la route et autre....pas très confortable comme voyage. De temps à autre il jetait un coup d'oeil par la vitre grillagée de l'arrière de la fourgonnette. La ville s'éloignait, à la place le paysage devenait de plus en plus campagnard et de campagne il passa a des montagnes. Jusqu'ou allaient ils comme ça ? Il regarda les menottes, elles étaient inutiles, il n'avait aucun moyen de s'échapper ni l'envie. Son esprit tournait au ralenti depuis l'annonce de la mort de sa mère. Il était ailleurs, dans un autre monde. Oui la terre et ses êtres humains lui apparaissait bien loin. C'est a peine si il sentait ses menottes qui pourtant limait la chair de ses poignets car elles étaient trop serrées. Peut être allait il finir autiste ? On pouvait bien lui parler que c'est à peine si il comprenait, il ignorait où on l'emmenait et ça n'avait pas d'importance. Il faisait froid aussi, la neige s'était mise à tomber, évidemment il n'y avait pas la pollution de la ville pour réchauffer l'atmosphère. Peut être bloquerait elle la route, ce serait bien embêtant, ses gardiens seraient coincés dans la montagne jusqu'à ce qu'on vienne les chercher. Lui s'en moquait éperdument, de la pluie, de la neige, du soleil....non rien n'avait d'importance même pas sa propre vie.

Enfin malgré les flocons qui s'épaississaient, la difficulté a conduire...ils arrivèrent a Japanese Hospital. Un homme ouvrit la portière le força à se lever et le poussa vers les grilles de l'hopital. Il y avait même un comité d'accueil qui l'attendait, autant d'attention le touchait. Ou plus exactement le toucherait si il était encore capable de ressentir quelque chose. Une gifle le tira de ses pensés, dire bonjour ? Pourquoi faire ? N'était il pas sensé être un ''délinquant'' . un délinquant ne dirait pas bonjour et relèverait fièrement la tête n'est ce pas ? Et ce n'est pas une malheureuse gifle qui le ferait se mettre a genou. Et c'est ce qu'il fit un sourire de défi éclaira son visage tandis qu'il regardait droit devant lui. Une deuxième gifle vint, Keon ne broncha pas. Son père faisait bien mieux en matière de coups, ils frappaient vraiment comme des femmelettes. On le poussa brutalement en avant pour l'emmener tandis qu'il se mit à rire de manière démente. Était il fou ? Peut être bien oui, Il n'avait peur de rien parce que rien ne pouvait être pire que ce qu'il avait vécu. Il releva ses yeux vers le ciel gris, qu'est ce que sa mère pensait de tout ça ? Le voyait elle comme son assassin ? Il préférait ne pas savoir la réponse.

On le fit rentrer dans une pièce et allonger sa tête sur une table ? Allait il le fouetter ? Et bien pour passer ce désagréable moment car il pressentait que rien de bon n'allait arriver il se mit à chantonner une chanson à l'intérieur de sa tête faisant abstraction des voix qui l'entouraient et de tout ce qui pouvait bien se passer. '' il était un petit navire...qui n'avait ja-ja-ja jamais navigué, ohé ohé...ohé ohé matelot...qui navigue sur les flot...'' Si ce n'était pas la preuve qu'il n'était plus sain d'esprit ça ? On lui releva les cheveux et sa tête fut maintenu fermement tandis qu'il sentit comme une énorme brûlure sur son cou. Mais il ne hurla pas se contentant de serrer les dents et chantant encore plus fort dans sa tête. Mais que diable lui faisait on ? Était ce une nouvelle technique de torture ?

« Désormais tu es 005E »

Comment ça il était OO5E maintenant ? Il s'appellait Keon depuis quand donnait on des numéros aux gens ? Il était revenu au moyen ge là c'était une histoire de fou. Il sentit qu'il e rebellait intérieurement. Non mais y avait des caméras cachés c'était sûrement ça. Une nouvelle idée de son père, qu'on le considère comme un animal ? Ah mais il ne se laisserait pas faire, il serra les dents relevant fièrement la tête avec un air de défi tandis qu'on le poussait vers sa future chambre. Il avait l'air docile aussi ses gardiens ne prêtait il pas trop attention à lui et puis sans prévenir il se dégagea asséna un coup de poing sur le crane de l'un et l'autre un coup de pied là ou ça fit mal bref il avait de la force quand il voulait. Et il se mit à courir juqu'a la sortie, il avait mémorisé le chemin dieu merci.

Sauf qu'avec ses deux mains menottées il allait pas aller loin. Et putain y avait que de la montagne autour de cet hopital de merde. Il trouverait bien une bonne âme qui accepte de l'aider. Et cette neige n'aidait en rien, il allait crever de froid dehors. le sol commençait déjà a devenir blanc. La seule solution serait de rentrer dans une autre aile que celle qui était au Nord. Mais ses traces de pas dans la neige allait être trop visible....Il se retourna face a la porte ou il était sorti, on n'allait pas tarder a arriver pour le cueillir. Mais il resterait fier et se défendrait jusqu'au bout!
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 2 Fév - 11:13 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Zahikel


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2009
Messages: 8
Localisation: partout

MessagePosté le: Lun 2 Fév - 17:41 (2009)    Sujet du message: je ne suis pas un animal qu'on enferme. Répondre en citant

Mains dans les poches, son regard de glace fixé sur le panneau de station du bus, Zahikel faisait peur aux autres passagers. Il avait tout d'un jeune délinquant, ils se trompaient...Il était bien pire que cela! Des jeunes filles lui lançaient des regards et chuchotaient entre elles,  les dames le regardait avec crainte. Zahikel avait horreur de beaucoups de chose dans la vie , et ce genre de comportement en faisait partit.

Il venait d'être embaucher dans une sorte d'hopital, pour tout dire , il ne savait pas vraiment ce qu'il lui avait pris de postuler dans un tel endroit. Son petit frère Cyana venait de prendre la fuite, le laissant seul dans sa démence. Ses doigts glissèrent lentement dans ses cheveux : sont frère était tout bonnement introuvable! Le jeune homme sortit ses cigarettes, il en sortit une du paquet malgrés l'interdiction de fumer. Il tassa lentement le tabac et la porta aux lèvres. Enfin allumée, celle ci laissa émanner les douces éffluves de tabac. Personne n'osait rien dire.

Le temps passa et la navette arriva à son terminus, le bus n'allait pas jusqu'à l'hopital le laissant continuer à pied. Ses affaires étaient déjà sur place, bien heureusement. Il devait prendre son poste immédiatement, tout était déjà régler. Pour tout dire Zahikel n'avait pas vraiment écouter ce qu'il devait faire, il n'avait retenu qu'une chose: frapper les troubles fêtes !
Sa marche à pied dura plus d'une heure, mais il ne s'en formalisa pas, il se fichait bien de marcher, tout ce que Zahikel demandait s'était qu'on lui foute la paix! Il s'était récement calmer, depuis le départ de Cyana d'ailleurs. Il n'aggréssait plus les gens dans la rue gratuitement, simplement pour le plaisir!

Enfin Zahikel arriva à destination, il fit plusieurs fois le tour de l'établissement avant de trouver une entrée parmis tant d'autre. Un nouveau mode de vie l'attendait, s'était d'ailleurs bien la première fois qu'il allait avoir un patron. Il n'avait pas interêt à le faire chier soit dis en passant, il ne le supporterait sans doute pas! Zahikel était quelqu'un de trop orgueuilleux! La première remarque lui mettait les nerfs à vif!

Il s'approcha donc et découvrit au loins un jeune homme face à la porte, comme s'il s'attendait à ce que quelqu'un l'ouvre d'un moment à l'autre. "c'est quoi cet énergument ? " Pensa t'il en avançant dans la neige. Il resta un instant à regarder ses vielles converses.... Neige et converses ne faisait pas bon ménage! Il avait les pieds gelés depuis le début. Il se pencha au dessus du fugueur et lui tapota l'épaule.

Des menottes? un évadé bien entendu ! Il ne fallait pas être trés fute fute pour le comprendre. Un homme seul avec des menottes parlait de lui même. Il allait s'amuser, ses lèvres prirent un sourire éffrayant tandis qu'il le sondait du regard... Aprés tout il était le nouveau gardien en chef!
Revenir en haut
Keon Kang


Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2009
Messages: 9

MessagePosté le: Lun 9 Fév - 17:56 (2009)    Sujet du message: je ne suis pas un animal qu'on enferme. Répondre en citant

Keon était surpris de ne pas voir arriver ses geôliers plus vite que ça. Il ne courait pourtant pas si vite que ça, ou alors ceux ci le cherchait ailleurs. Il finirait par mourir de froid si il restait là planté sous la futur tempête de neige qui se préparait. Enfin si il y avait bien une chose à laquelle il ne s'attendait pas c'était d'entendre une personne venir sur le coté. Est ce qu'il l'entendit vraiment ? Si oui c'est que c'était tout sauf un ange, dommage il aimerait bien connaître le paradis un jour pourtant. Mais pour ça il fallait être quelqu'un de pur n'est ce pas ? Tout comme devenir un Ange....put être qu'autrefois il l'aurait cru lorsqu'il défilait sur scène des milliers de regard posé sur lui. Lui le célèbre mannequin, des affiches a son images un peu partout a chaque nouvelle pub, qu'en restait il aujourd'hui ? Un autre avait du prendre sa place et même sa beauté n'était plus, il n'avait plus qu'un corps recouvert de cicatrice à vie. Alors qu'est ce qu'il adviendrait lorsqu'il crèverait ? Il redeviendrait a l'état de poussière, son esprit retournerait dans le néant...les origines. Il aurait aimé comprendre le mystère de la terre.
D'après saint Bernadin de Sienne :'' L'éternité vient dans le temps, l'immensité dans la mesure, le Créateur dans la créature, Dieu dans l'homme, la vie dans la mort..." Il se demandait bien le sens de tout ça. Les philosophes avaient une réflexion que Keon trouvait des plus intéressante. Si un jour il avait cru en Dieu désormais lorsqu'il regardait ce monde, si quelqu'un se prétendait être un dieu pour avoir créé ça...alors c'est que Dieu n'était pas une ''personne'' bonne...Intelligent peut être mais avait il pensé au conséquence de ce monde ? Comment pouvait on se prétendre bon et devoir être adulé quand on voyait la nature profonde de l'homme, ce qu'il faisait à ses semblables...

Il se retourna vers ce qui semblait être un humain et qui le dérangeait dans sa réflexion. Qui dit humain dit mauvaise chose. Enfin lui ou ses geôliers il n'y aurait pas de grandes différences. Il se moquait éperdument de savoir qui c'était et ce qu'il lui ferait. Il n'était plus à ça près et ce n'est pas lui qui allait le tirer de là. Il ne lui faisait même pas peur et avec ses convers trempés ça donnait plus envie de rire et de lui proposer d'aller au chaud qu'autre chose. En vérité l'homme était assez beau si l'on y regardait de plus près. Keon se retourna lentement vers lui l'observant de la tête au pied avant qu'un léger sourire n'élaire son visage froid. Il se pencha vers lui. De toute façon avec ses menottes l'autre l'avait sûrement déjà jugé. Et oui il était un pauvre délinquant qui avait tenté de s'enfuir, assez pitoyablement il est vrai il ressayerait cet été après une bonne conduite parfaite.

"Les visages souvent sont de doux imposteurs. Que de défauts d'esprit se couvrent de leur grâce ! Et que de beaux semblants cachent des âmes basses !"


Il déclama sa phrase approchant son visage de ses lèvres pour qu'il puisse sentir son souffle lorsqu'il parla. d'ailleurs il faisait si froid qu'un léger nuage s'échappa de ses lèvres. Ce monsieur était beau mais la beauté cache tellement d'horreur qu'en effet il ne se faisait aucune illusion sur la personne. Il éclata légèrement de rire et lui tourna le dos, il n'y avait toujours personne qui arrivait c'était étrange. Peut être devrait il rentrer a l'intérieur et se cacher dans une chambre. Oui c'était peut être la solution la plus adapté a la situation. Ignorant complètement le nouveau venu qui était plus qu'indigne d'intérêt. Sûrement quelqu'un a la solde de son père comme tout ce qui trouvait ici. Ou était le piège cette fois et qu'attendait on de lui. Qu'il se batte ? Qu'il obéisse ? Se laisse faire ? En tout cas sûrement pas de séduire puisque son père réprouvait l'homosexualité....dans ce cas c'était peut être ce qu'il y avait de mieux a faire rien que pour le faire chier. En plus voilà bien quelque chose qui réchaufferait son corps ! Mais au vu de ce qu'il lui avait sorti il était mal parti pour le séduire...autant aller se faire un pensionnaire au hasard. Oui il allait rentrer, voilà c'était ça...rentrer ouvrir la première porte venue...
Revenir en haut
Zahikel


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2009
Messages: 8
Localisation: partout

MessagePosté le: Mer 11 Fév - 17:51 (2009)    Sujet du message: je ne suis pas un animal qu'on enferme. Répondre en citant

Zahikel glissa son regard glacial sur l'enssemble de la personne devant lui, un gamin! Encore un foutut gamin...Il n'y avait que des gosses sur terre ou quoi? Les hommes les vrai comme lui n'existaient apparement plus. Etait t'il le dernier sur terre? Des cheveux argentés, oui plutôt pas banal mais lui s'en foutait complêtement de l'originalité du jeune garçon. Ce qu'il voyait lui s'était cette paire de menottes liées à ses poignets!

Quel bel instrument non? Les menottes mettait un terme au droit à la liberté d'un homme, sciant sa peau douloureusement, lentement si par malheur le prisonnier tentait de s'en défaire. Déchiquetant la peau de manière si ... si jolie. Zahikel les admiraient toutes les deux accroché aux fins poignets de ce garçon. Combien de temps en avaient t'il porter au mains, aux chevilles? Son père aimait tant le voir se débattre à s'en arracher la peau...le sang glissant lentement sur le métal froid.

Le fugueur approcha lentement son visage du sien, il se contenta alors de deviner la couleur de ses yeux, était t'ils gris, avec des reflets rougeatre? Mais d'où pouvait t'il bien venir, de mars ? N'avait t'il pas une tête d'extraterrestre? Il ne voulait pas dire par là qu'il était vert à tentacule, mais plutôt une personne totalement différente des autres...Zahikel croyais voir un chanteur célèbre du moment. Il détestait c'est gens là d'ailleurs, avec leurs grands airs!

 "Les visages souvent sont de doux imposteurs. Que de défauts d'esprit se couvrent de leur grâce ! Et que de beaux semblants cachent des âmes basses !"

Que voulait t'il dire par là? était ce addressé à lui? Un beau visage...Ce lui qu'il possédait était presque le portrait craché de sa pétasse de mère, il ne se regardait d'ailleurs jamais! Il ne pouvait le supporter. Brisant le mirroir d'un coup de poing vengeur. Oui il avait raison, sa mère était belle comme une déesse mais noir comme les ténèbres en intérieur.

Zahikel plongea sont regard dans le siens, son souffle éffleurait ses propres lèvres...Une telle proximité avec un inconnu n'était pas vraiment conseiller, surtout menoté. Il tira une nouvelle cigarette et la porta à la bouche. Non il n'était pas du tout intimidé par un gamin...Il l'alluma sous son nez.

Le jeune homme éclata par la suite de rire et lui tourna le dos, mais franchement qu'es ce qu'il faisait là comme un chaton mis à la porte? Il semblait vouloir rentrer? Oui il était vrai qu'il faisait légèrement froid, et rentrer n'était pas de refus. Il esquissa un un geste de la main et le prit violement par l'épaule le forçant à se retourner. Un sourire naquis sur ses lèvres lentement:

-à en voir ta situation tu n'es rien de plus qu'un vulgaire gamin en fuite! Tu peu me faire toutes les jolies phrases que tu veux tu n'es pas tombé sur la bonne personne!

Il ouvrit la porte et le poussa avec violence à l'intérieur, le laissant se cogner contre un mur. La douceur? il ne connaissait qu'au lit et s'était déjà pas mal pour un jeune homme de son espèce! Au loins des gardiens s'approchaient en hurlant qu'il devait le retrouver, il avait vu juste! Il voyait toujours juste! Même si sur ce coup ci, il ne fallait pas être Einstein!

Les gardiens arrivèrent en quelques minutes, s'emparant du fugueur.:

-cette fois ci ne pense même pas à t'enfuir à nouveau!
-On l'a eu les mecs!

Zahikel fronça les sourcils, n'étais ce point risible? Lui le gardien en chef venait à présent de découvrir son écoute, des bons riens! Il s'approcha de l'un d'entre eux, un visage sans aucunes émotions. Il lui ascéna un énnorme coup de pied dans le ventre, le laissant glisser sur le sol dans un râle incompréhensible. Les autres, offusqués hurlait crier dans tout les sens, sans pour autant tenter quoi que ce soit. Les insultes fusaient tandis que Zahikel se mit à rire. Il pris le jeune homme par le bras:

-vous n'êtes que des incapables! Bandes de minables! Vous serez punis pour ça! avec des mecs aussi idiot à mon service me fait honte! Il aurait put se barrer plutôt deux fois qu'une! je me présente bande de nazes ! Je suis Zahikel Gardien en chef!
Revenir en haut
Keon Kang


Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2009
Messages: 9

MessagePosté le: Dim 15 Fév - 17:49 (2009)    Sujet du message: je ne suis pas un animal qu'on enferme. Répondre en citant

       Un gamin , l’homme le voyait comme un gamin ? Il n’y avait qu’a comparé leur niveau intellectuel. Keon ne doutait pas que cette homme froid en apparence appartenait a la même espèce que son père, soit une espèce bien méprisable qui se rapprochait plus de l’animal que de l’être humain. Quand on faisait une création il y en avait dans le tas qui était forcément ratée. Dieu devrait revoir tout ça très sincèrement. Il faudrait éradiquer les trois quart de la planète en fait, tous ceux qui était corrompu par l’argent, l’abus de pouvoir, la force, la domination…enfin bref. Oui tout à faitr Keon se trouvait bien supérieur, peut être qu’il avait l’air d’un pauvre gosse faible, mais c’est que sa force était a l’intérieur de lui. Personne n’arrivera a toucher son âme, on pouvait maltraiter son corps autant que l’on voulait , sa raison et son cœur resterait intact. Il avait déjà été brisé et n’attendait rien de plus de la vie alors très honnêtement qu’est ce que ça pouvait lui faire ce que l’on pensait de lui, sa vie elle était ailleurs, dans son imagination sur sa propre planète. Et là croyez moi il avait une belle vie et il était tout a fait heureux.  Alors non Zahikel n’était pas un homme un vrai, ce n’était qu’un être stupide qui croyait tout savoir ! 
 
    
D’ailleurs ses cheveux argentés étaient très beau, il n’aurait pas aimé être un banal mannequin au cheveux bruns, non fallait qu’il se distingue du tas, remarque que dans sa carrière il avait expérimenté pas mal de truc entre différentes coupes et couleur mais décidément celle qu’il préférait c’était bien celle là, et puis ça le vieillissait un peu non ? D’ailleurs si Zahikel le voyait au lit il verrait que ce n’était pas un gamin, c’est vrai c’était très blessant, c’est pas parce qu’on porte des menottes qu’on est un gosse, les hommes aussi en porte alors un peu de respect. Mais bon de toute manière il n’était pas télépathe et ne pouvait donc savoir ce que se disait l’inconnu.   
 
    
Les marques que les menottes étaient entrain de faire sur sa peau ce n’était pas joli non, ça ne faisait que contribuer un peu plus a la mocheté de son corps, une cicatrice de plus une cicatrice de moins qu’est ce que ça changerait de toute manière ? Si l’autre trouvait ça beau c’est qu’il pensait bien en le comparant a un animal. Keon préférait les beaux corps purs , androgyne et fin…comme celui de son frère tiens, il était si innocent. Dommage qu’il n’ait pu lui ravir un peu de cette innocence. La faute a ses satanés parents, franchement ils auraient du comprendre l’attirance de Keon pour son jeune frère. Après tout pourquoi condamner l’inceste ? Le désir restait le désir, quelle idée de faire chier avec ses histoires de morale tant que les sentiments étaient pures.   
 
    
Helas non Keon ne venait pas de mars, mais il aurait bien aimé au moins ça lui aurait donné une bonne raison d’être différent. Il portait des lentilles violettes tout simplement. Franchement de quelle planète débarquait le gardien pour ne pas connaître les produits de la société de consommation ? A croire qu’il n’était jamais sorti de chez lui…Bon  L’argenté était bien resté un an enfermé dans une cave mais ça n’empêchait pas qu’il était pas autiste et qu’il était un peu au courant de l’évolution et des modes et autres…non il n’était pas superficiel mais quand on était aspergé de pub 24h/24 même inconsciemment a moins de vivre en ermite on finissait pas enregistré des trucs non ? 
 
    
Mais oui malgré sa tête de brute il avait un beau visage si on regardait de près, les traits étaient régulier, ses lèvres fines…non le tout était pas mal vraiment. D’accord c’était pas un canon de la beauté mais ça c’était réservé pour les privilégiés. Et puis si son interlocuteur faisait l’effort de sourire ça le rendrait sûrement beaucoup plus beau aussi au lieu de garder cette tête de psychopathe ! Ouais en fait le seul point noir c’était bien ça, la tête qui faisait peur….sinon il serait vraiment magnifique il n’y a pas a dire. Certes l’on disait parfois que le côté ténébreux donnait un charme fou mais entre ténébreux et psychopathe la frontière était là..   
 
    
C’était mauvais pour la santé de fumer on ne lui avait jamais dit ? remarque noir d’esprit noir de poumon ça allait ensemble n’est ce pas ? Et puis si c’était un humain il devrait pouvoir retenir les éventuels pulsions qui lui venait non ? Ou alors c’était définitivement un animal de classe moyenne. Et il n’était pas un chaton sinon il aurait des oreilles de chat et aurait un petit regard avec de syeux larmoyants ‘’s’il vous plait au secours aidez moi… » et que je réclame des caresses et ronron et ronron….non il n’était décidément pas un chaton . un loup solitaire non ?   
 
    
« Celui qui connaît que son point de vu en connaît peu…..j’erre ici et là et ceux que je rencontre sur ma route sont tous plus ou moins stupide les uns que les autres. On parle de civilisation ou soit disant on peut vivre en commun ? Mais je vois des meutes, ou bien des chasseurs solitaires….oui c’est cela , vous êtes un chasseur solitaire….une chose guère raffiné qu’évidemment personne n’aime croiser sur son chemin….et le gamin serait la bête traqué c’est ça ? Intéressant comme théorie vraiment…. »   
 
    
D’ailleurs ça y est la pauvre proix venait d’être récupérer mais il ne rentrerait pas dans son jeu. D’ailleurs si il était véritablement en fuite il ne serait pas resté près de lui comme un con a se laisser prendre au piège. Il se prit le mur de pleine face mais ne broncha pas se contentant de renifler dédaigneusement. Quelle brute franchement. Ah tiens il semblerait que ses geôliers arrivaient aussi, chouette de l’action comme on dit n’est ce pas ? Il ne s’était pas enfuis nuance il était simplement parti faire un tour, quoi c’était pas crédible ? Dommage pourtant il y croyait lui…C’est que Zahikel avait fait main basse sur lui, le gardien en chef rien que ça….c’était très intéressant. Il murmura tout en regardant les autres idiots de gardiens.    
 
    
« Quel titre….je devrais peut être vous récompensez comme il faut pour m’avoir récupérer… »    
  
 
Sans aucun sous entendu bien sur, il rit légèrement de son rire cristallin. Limite il serait fier d’être tombé sur le pire de tous tiens….c’était un véritable honneur et c’est vrai qu’il aurait pu se barrer  mais bon il était toujours c’était le principal et encore bien vivant pour l’instant !    
Revenir en haut
Zahikel


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2009
Messages: 8
Localisation: partout

MessagePosté le: Mer 18 Fév - 21:43 (2009)    Sujet du message: je ne suis pas un animal qu'on enferme. Répondre en citant



Zahikel avait vécu 8 longues années dans l’ombre d’une cave insalubre, torturé, violé…Non il ne connaissait pas vraiment les nouvelles trouvailles humaines. Lors de sa sortie de sa prison il ne s’intéressa aucunement au monde qui l’entourait. Il n’avait que rage et haine en lui, la violence était son pain quotidien, il ne regardait jamais la télé. Les lentilles de couleurs ? s’était quoi ça ? à manger       ? Bref il s’en contre fichait pas mal de ne pas le savoir ! Ca n’allait pas le faire avancer dans la vie ! Il n’était pas un ermite, il ne s’intéressait tout simplement pas à la « race humaine ».


« Celui qui connaît que son point de vu en connaît peu…..j’erre ici et là et ceux que je rencontre sur ma route sont tous plus ou moins stupide les uns que les autres. On parle de civilisation ou soit disant on peut vivre en commun ? Mais je vois des meutes, ou bien des chasseurs solitaires….oui c’est cela , vous êtes un chasseur solitaire….une chose guère raffiné qu’évidemment personne n’aime croiser sur son chemin….et le gamin serait la bête traqué c’est ça ? Intéressant comme théorie vraiment…. » 

Tss ce gamin était fatiguant avec ses longues phrases. Oui était solitaire, pour toujours ! Jamais personne ne pourra le sauver du faussé qui s’était créer en lui. Il souffrait tout les jours, continuellement seul. Oui il avait raison il était solitaire, solitaire jusqu’au fin fond de son être. Pourtant pour une raison d’orgueil il ne laissait apercevoir qu’un homme mauvais, haïssable et violent. Il ne voulait aucune pitié, faire peur n’était t’elle pas la meilleurs solution pour que personne ne s’attache à lui ? Non il ne voulait de personne dans les pattes, il ne voulait pas souffrir d’avantage ou encore devoir se justifier de ses nombreuses blessures. Mais aimait-il vraiment la solitude ? Pourquoi un simple gamin prétentieux avait t’il à semer un léger doute dans son cœur de pierre ?


Enfin, après s’être présenté à ses hommes, le ton changea, des excuses par ci par là, des regards peu fier. Zahikel fronça un sourcil, esquissant un geste agacé de la main. S’en était assez, il les congédia :


-Bon cassez vous je vous aie assez vu là ! Vous me faites chier !


Sans demander leurs restes ils déguerpirent. Une voix s’éleva une fois de plus. Encore la voix de ce sale môme qui semblait t’il aimait le narguer ou le mettre hors de lui :


« Quel titre….je devrais peut être vous récompensez comme il faut pour m’avoir récupérer… »   


Alors qu’il riait, Zahikel trouvait qu’effectivement ce serait une idée une récompense ! Un sourire fleurit légèrement sur ses lèvres. Un sourire assez effrayant, empli de mauvaises intentions. Il se tourna lentement vers lui, ses yeux dans les siens. Il posa sa main sur sa nuque, la caressant du bout des doigts lentement et doucement. Ses doigts s’agrippèrent alors à sa gorge, se serrant peu a peu tout contre sa peau. Il n’aimait vraiment pas sa façon de faire à ce petit morveux, à le prendre de haut. Et puis il détestait les mecs comme lui, beau comme des Dieux, mais si faible…Du moins c’est ce qu’il pensait après tout il ne le connaissait en rien !


- quelle genre de récompense dit moi ?


Ses yeux reflétaient de la folie à l’état pur, un homme qui n’avait, de toute évidence plus rien à perdre. Qui n’avait plus aucune peur, mais cela voulait t’il forcement dire qu’il n’avait plus de faiblesses ? Une récompense dans tout les cas n’était pas de refus même si pour le coup, le jeune homme était ironique !
Revenir en haut
Keon Kang


Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2009
Messages: 9

MessagePosté le: Sam 7 Mar - 14:54 (2009)    Sujet du message: je ne suis pas un animal qu'on enferme. Répondre en citant

Zahikel devrait s'y intéresser a la ''race humaine''. Etant donné qu'il était lui même un humain. Malgré ce qu'il avait vécu fallait qu'il trouve la force de surmonter son passé, il verrait alors que la vie en valait vraiment la peine parfois, loin de la violence. Certes la superficialité c'était pas une grande chose, ce qui comptait c'était le coeur. Keon avait un coeur, même si es derniers temps c'était difficile, depuis qu'il avait été enfermé et battu a plusieurs reprise a mort...Il en souffrait encore d'ailleurs, comme si par moment sa colonne vertébrale allait se briser en mille morceau, il ne comprenait pas comment il pouvait encore marcher debout et rester digne après tout ça. Non vraiment il n'avait plus vraiment de force, mais au fond de son âme, il y avait une petite lueur qui brillait et tant que la flamme ne serait pas éteinte il trouverait la force de son sortir. On pouvait bien briser encore et encore son corps que son esprit survivrait et c'est ça qui faisait la différence. On portait tous un masque pour montrer une image de sois plus ou moins positive...mais l'intérieur c'était tout autre chose..

Keon faisait de longue phrase s'est vrai, ça l'amusait en fait. Vu sa vie de toute manière fallait bien trouver de l'amusement ou on pouvait. Solitaire un jour, solitaire toujours ? Pas sur que ça soit vrai. Seul l'avenir le dirait mais qui sait...Zahikel finirait un jour par se laisser aller. C'était pas fatiguant a la longue de toujours jouer un rôle de méchant ? Non sans doute pas il devait y être habitué...l'habitude est une bien mauvaise chose vraiment et quand elle est bouleversée on découvre soudainement qu'on vivait dans l'erreur, que ce n'était pas ça la vie..;En admettant que la vie puisse être quelque chose, mais c'était un autre débat, c'est quoi la vie ? C'est quoi vivre ? Qui sait...il existait énormément de réponse à ça, il n'y en avait pas de bonne ni de mauvaise chacun avait sa propre conception des choses, c'est ce qui faisait que l'on était tous différent...bien que les brutes animales pouvaient étrangement ce ressembler de manière très identique...

Oh mais Zahikel ne lui faisait vraiment pas peur. Quelle manière pour quelqu'un d'aussi important de parler. Au lieu de déguerpir les hommes devraient le porter en justice. C'est pas pare que Za était leur chef qu'il devait manquer de respect. M'enfin le respect était sûrement un mot inconnu de son langage. Supérieur par la force physique peut être...mais bon ça n'allait vraiment pas plus loin c'était pathétique ! Oui c'est cela pathétique...Mais il ne se permettrait pas d'insulter Zahikel vraiment pas, il était trop respectueux pour faire une telle chose. Devait il se mettre a genou ? Comme ça le public derrière leur télé rigolerait bien...Il était toujours persuadé d'etre dans une émisson...

Il laissa le gardien aggriper sa gorge sans frémir, ni trembler posant un regard calme sur lui. Ouais vrai que l'autre n'avait pas l'air bien mentalement, un fou psychopathe...il faut de tout pour faire un monde, et c'est ce monde qui l'avait façonné ainsi. Il ne plaisantait pas en parlant de récompense, il souria légèrement , finit de rire...

« Je n'en vois qu'une....de l'argent j'en ai pas ou plus...non la seule récompense que je pourrait donner serait en nature...Oh mais bien sur ce n'est peut être pas décent pour un homme de faire une telle proposition a un autre homme ? »


Ce n'est pas en le battant encore et encore qu'on lui enlèverait cette attirance pour le même sexe. Oui il était peut être un monstre ou malade...qu'importe ce que la société pensait, il ne le renierait jamais. Bon il aimait les femmes aussi mais beaucoup moins plus les années passaient plus elles perdaient de leur intérêt, toute sotte...peut être qu'un jour il en trouverait une intelligente ? En même temps là devant lui il avait pas une lumière en matière d'intelligence, mais il s'en foutait il ne le faisait que pour narguer son père qui devait suivre la scène avec intérêt....parce que c'était lui derrière tout ça et il ne pensait pas une seconde que Zahikel pouvait accepter en plus...
Revenir en haut
Zahikel


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2009
Messages: 8
Localisation: partout

MessagePosté le: Lun 23 Mar - 19:46 (2009)    Sujet du message: je ne suis pas un animal qu'on enferme. Répondre en citant

Zahikel ne se voyait pas en humain, car pour lui l’être humain était un animal abject. Le jeune homme ne voyait pas le bon coté des Hommes, il ne parvenait pas à cerner la bonté, la gentillesse, l’amour. En parlant d’amour qu’es ce que s’était ? Au final il ne l’avait jamais connu, que ce soit familiale, en amitié ou encore l’amour avec un grand A. Zahikel n’avait jamais reçu d’affection…
 

Zahikel jouait le rôle d’un méchant tout le temps, 24h/24. Pourtant avant il se trouvait qu’il avait un cœur d’or, il ne supportait pas la violence ni la discrimination. Si sa jeunesse s’était bien déroulée il serait sans doute devenu un jeune homme respectueux que tout le monde aurait aimé. Au lieu de cela, il était devenu pire qu’un être humain qu’il détestait tant. Il était un démon que tout le monde détestait, drogué à la cigarette, totalement négligé. Son but dans la vie n’était autre qu’attendre que la mort ne le prenne ! Après tout il ne manquerait à personne, oui personne…à cette idée cela l’attristait légèrement, sans doute que le petit garçon aimant et droit n’était pas vraiment mort au fond de lui comme il le pensait.
 

« Je n'en vois qu'une....de l'argent j'en ai pas ou plus...non la seule récompense que je pourrait donner serait en nature...Oh mais bien sur ce n'est peut être pas décent pour un homme de faire une telle proposition a un autre homme ? »
 

Mais quelle bonne idée ! De l’argent Zahikel n’en avait pas besoin ! Sa famille qu’il avait tuer de ses propres mains lui avait du coup donner une magnifique fortune. Mais pour le jeune homme l’argent ne représentait rien, mis à part peu être peu être ce qui pourrissait le monde, les Hommes. Le seul dieu qui existait au final n’était autre que l’argent. Zahikel sourit de plus belle tout en approchant son visage du sien :
 

« j’ai les femmes en horreur ! par contre les jeunes hommes…je ne dis pas non ! »
 

Keon n’aurait jamais dut dire une chose pareille, Zahikel allait lui réclamer sa récompense ! Il finit par lâcher sa prise sur son cou, le tuer ne lui servirait à rien maintenant qu’il y pensait, il n’était pas nécrophile ou un truc glauque dans le genre !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:46 (2018)    Sujet du message: je ne suis pas un animal qu'on enferme.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Japanese hospital Index du Forum -> Aile Nord -> Réception Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com